NM NewsCréationsNina MeertBlog

EXPERIENCE FASHION Autumn/Winter collection

The New-York Times  I Nina Meert la passion

La passion, exprimé par Nina Meert, thême de sa collection Automne Hiver 2012:

« Passion ». La passion est la plus grande histoire de notre existence, et combien d’êtres s’armurent pour s’en approcher ?
Combien de personnes ne veulent pas prendre connaissance de cet engouement ?

Il y a de multiples passions, et la passion de l’existence est notre première découverte. Je me sens comme une passionnée de la vie, ma mission dans mon travail. Mon mental et mon esprit sont animés de cette passion à exprimer ma créativité, et surtout l’amour.

Ma curiosité m’incite à aller en profondeur vers mon guide intérieur, dans mon subconscient, vers le conscient. Ce n’est pas forcément un chemin simple à découvrir. Il faut être constamment en symbiose avec soi-même pour découvrir cette étincelle qui est si minime, et aussi si grandiose quand on lui ouvre les portes.

La passion est un état d’être, une vie, un objectif infini.

La passion est plus forte que la crainte, et l’armure qui la bloque, cette peur, il faut la traverser. Alors, l’éclat et la joie se révèlent si riches de recherche et de bonheur. La passion m’a surtout aidé à me rencontrer.

Je suis une hypersensible, je sens qu’on me dicte le chemin à prendre vers une détermination plus grande et une force plus instinctive, afin de créer l’expression de mon art. Tous les jours je suis en communion avec elle.

La mode est venue vers moi, et moi vers elle, par ma vision de la Femme, ma vision sociale du monde, par l’univers de ma pensée, par mon éthique et par l’esthétique de ma vie.

Ce mouvement, qu’est l’essence de la Femme, est une chorégraphie.

Je l’observe, j’écoute la tonalité de sa voie, son identité, sa force et sa faiblesse.
Aujourd’hui dans la société, la présence du corps est très importante, le paraître du corps, sa sculpture, ou comment le vêtement se glisse par-dessus, sont devenus incontournables.

Dans chaque pays, j’observe l’importance qu’on donne à l’habit, et par quelle déviation de culture la personne s’habille. On peut s’identifier, comme si on portait une plaque d’immatriculation. Cela n’est plus le reflet d’une classe sociale mais d’un état d’esprit. Cette curiosité, cette observation est surtout visuelle , un film qui rentre dans mon corps, et qui exprime, dans mes pensées, ma joie ou ma révolte de certains aspects de notre société.

L’opposition entre les villages, les petites villes de provinces ou les capitales, sont des sources de vie où il y a encore beaucoup de travail à faire sur son
aspect physique et mental.

La Femme c’est ma passion, en tant qu’individu, par son histoire et par son évolution à canaliser sa force et son importance.

Attention ma colère est souvent grande. La faiblesse qu’elle fait paraître est cependant très judicieuse, car au fond d’elle-même, elle dirige en silence son
petit environnement. Pendant des siècles, elle fut considérée comme femme-objet, totalement discriminée, soumise à la société, à la religion et aux autres femmes, ses pires ennemies, dirigée dans ses rôles et obéissante, devant rester discrète car le jugement de tout son environnement est décisif. Et attention, encore plus aujourd’hui qu’hier !

Ma revendication passionnelle et irréductible est de faire comprendre à la femme toute la beauté de sa féminité, sa force, sa dignité, son intelligence et son indépendance dans la vie.

Ma passion est la Mode, puisque depuis plus de 3O ans je fais de mon expression artistique l’affirmation de ce message.

Ma passion est au quotidien de ma vie,

Ma passion est la découverte des autres arts,

Ma passion est l’amour, un tissage subtil entre deux personnes différentes et
tolérantes.
Ma passion est ardente, où les caresses sont aussi nécessaires aux sentiments, que les feuilles le sont aux arbres.

Ma passion de demain est un concept dont je suis en pleine réalisation, sur la
Femme qui va au bout de son chemin, de sa pensée, de ses objections, au prix même d’y perdre la vie.